BTS Développement et Réalisation Bois

Diplôme :

BTS Développement et Réalisation Bois (formation initiale ou en alternance).

Présentation :

Le brevet de technicien supérieur Développement et Réalisation Bois est un diplôme national de l’enseignement supérieur qui confère à son titulaire une certification lui permettant d’assurer notamment des tâches en responsabilité dans les entreprises de fabrication de produits en bois : ameublement, menuiserie, agencement industriel, fabrication industrielle de composants de la construction.

Une formation en symbiose avec les entreprises :

– une formation au développement, à l’industrialisation et à la réalisation de produits en bois et matériaux dérivés du bois (meubles, menuiseries, mobilier urbain, escalier, jouets…) ;

– des perspectives majeures dans les entreprises disposant de CAO-CFAO ;

– un stage d’immersion en entreprise de 2 semaines au 1er semestre pour les bacheliers issus de l’enseignement général et technologique ;

– un projet pluridisciplinaire de 2 semaines au 1er semestre pour les bacheliers issus de l’enseignement professionnel ;

– deux stages industriels, 4 semaines en fin de première année et 4 semaines au cours de la deuxième année.

– de véritables projets réalisés avec les entreprises tout au long des deux années de formation.

Des équipements de pointe :

– des bureaux d’étude pour la conception et l’industrialisation assistée par ordinateur (CAO, CFAO, optimisation, implantations…)

centres d’usinages à commande numérique 3 et 5 axes, perceuse numérique ;

machines à positionnement numérique : déligneuse, scies, corroyeuse, mortaiseuse et toupies ;

machines spécialisées à l’usinage et au placage des panneaux dérivés ;

– matériels pour l’application des finitions

– un laboratoire d’essais mécaniques du bois et d’étude des finitions.

Des compétences multiples

Développement de produit :

– Assurer ou participer à une veille technologique ;

– Intégrer les contraintes environnementales dans la définition de produits ;

– Élaborer des dossiers de définition ;

– Réaliser des prototypes (pour vérifier les performances ou la conformité) ;

– Participer à une stratégie de gestion de la qualité.

Industrialisation :

– Choisir des procédés ;

– Déterminer les coûts ;

– Participer à la gestion des bases de données techniques.

Organisation de la production :

– Préparer la fabrication ;

– Planifier les charges de travail ;

– Participer à l’amélioration de postes de travail et de flux de pièces.

Mise en œuvre et gestion de la production :

– Mettre en œuvre des procédés et des équipements de production ;

– Participer à la gestion des équipes de production et des ressources ;

– Évaluer le niveau de qualité d’une production.

Cursus :

2 ans de formation post BAC.
Choix entre formation en temps scolaire ou par apprentissage.

Horaires d’enseignement :

Scolaires : 32 h par semaine dont 21 h d’enseignement professionnel.
Alternants : 35 h par semaine en alternance.

Formation en entreprise :

Scolaires : deux stages industriels de 4 semaines en fin de première année et au cours de la deuxième année.
Alternants : à parité avec la formation au lycée.

Exemples d’emplois :

Dans des entreprises de deuxième transformation du bois.

– des emplois en responsabilité dans l’ameublement, la menuiserie, la fabrication de jouets et de jeux, l’agencement, les produits connexes ;

– après quelques années d’expérience, chargé d’affaires.

En bureau d’études et des méthodes, avec des activités de développement (CAO) et d’industrialisation de produits.
En relation avec la production, avec des activités de préparation, de gestion, d’organisation de la production ou de pilotage de centres d’usinage (CFAO).

Attendus pour cette formation

– S’intéresser au procédés numérisés de transformation et de réalisation d’objets en bois ;
– disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d’une démarche de projet ;
– disposer de compétences scientifiques pour interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d’essais, de test, de simulations, de réalisations, et disposer d’un goût pour l’application des connaissances scientifiques dans les domaines technologiques.
– disposer de compétences en matière de communication pour décrire une idée, un principe technique, une solution (produit, processus, système) ;
– disposer de compétences en matière d’expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter.

Possibilités de poursuites d’études :

Licences professionnelles.
Classe préparatoire aux grandes écoles spéciales BTS
Écoles d’ingénieur Bois : ENSTIB (Epinal), ESB (Nantes), Arts et Métiers (Cluny)